Souvent évoquée,

jamais véritablement mise en oeuvre…

L’entreprise désirable

existe-t-elle ?

Une entreprise alignée sur sa raison d’être

Cohérence entre sens et action : le travail sert la raison d’être. Il est en lien avec la stratégie et ce qui a de la valeur pour l’entreprise.

Cet alignement assure une force de cohésion. De l’extérieur, on perçoit une culture d’entreprise solide et ancrée.

Le ruissellement logique entre les niveaux de buts, de la raison d’exister aux actions concrètes, concentre l’effort et accroit l’engagement de tous. La direction est claire.

Une entreprise ancrée dans un nouveau modèle économique.

Est désormais privilégiée la valorisation des ressources immatérielles, de ce qui est économiquement et socialement en jeu.

On ne parle plus de produits mais de « solution intégrée » centrée sur une performance d’usage soucieuse de réduire les impacts environnementaux et sociaux négatifs.

Développer de nouvelles formes de coopération entre les acteurs d’un territoire (entreprises, associations, collectivités) et favoriser la mutualisation des ressources et des connaissances.

Une entreprise dotée d’une culture et d’une organisation basées sur la coopération.

Une communication fluide et porteuse est recherchée, via un travail sur les dynamiques relationnelles et l’organisation du travail.  

Un écrin organisationnel clair et sain, dont les bénéfices sont : 

  • agilité et sens
  • rôles, responsabilités et terrains de jeux clairs
  • processus de fonctionnement limpides et porteurs
  • réunions efficientes

Avec le temps, intelligence et sagesse collectives, coopération et confiance réciproques deviennent les ingrédients incontournables pour relever des défis de plus en plus complexes.

Une entreprise en quête d’efficience.

Atteindre les résultats en utilisant de la manière la plus adéquate possible les ressources, les moyens et l’énergie de tous.

  • doser l’effort, faire confiance qu’un résultat plus porteur suit ;
  • travailler les peurs et construire la confiance ;
  • adopter des règles de fonctionnement communes et
  • construire un langage commun compris ;
  • ajuster la capacité collective à synchroniser le travail et les actions ;
  • jongler dans l’art d’ajuster les priorités au gré de la vie de l’entreprise et
  • développer une écoute profonde des idées et des perceptions.

Une entreprise dont le niveau de joie est l’indicateur-clé de sa santé.

La joie d’évoluer et de faire évoluer génère un mieux-être individuel et collectif dans toute l’entreprise. Chacun(e) garde sa flamme et c’est contagieux…

Estime de soi, confiance, authenticité, compétences, autonomie et talents : des valeurs désormais vivantes au quotidien.

Les effets générés par l’activation de toute ces valeurs sont énormesVoulez-vous des exemples…?